Les traductions de San-chan

Bonjour et bienvenue

Bonjour et bienvenue sur le blog de
San-chan

Ce blog est consacré aux traductions. Je posterais donc ici des textes (proverbes, histoires, interviews etc). La plupart sont traduits par les professeurs de l'INALCO ainsi que des élèves, du japonais au français... Merci de ne pas prendre les textes sans mon autorisation ou sans citer ce blog. Bonne visite.

Je viens d'ajouter une nouvelle catégorie à ce blog, NHK news. Je ne vais pas traduire mot à mot les articles postés par le site de la NHK mais je donnerais l'idée générale avec mes mots. J'espère que cela vous plaira !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

brush

 

Sommaire

Proverbes :
- S’il y a des Dieux qui jettent, il y en a qui ramassent.
- D'une gourde, une monture.
- Le faucon habile dissimule ses griffes.

Textes divers :
- L'assoupissement (des Japonais)
- Nikkô
- (La légende de) Momotarô
- Les étés de ma grand-mère

Posté par San chan à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 mai 2014

Une nouvelle plante découverte au palais impérial !

Une nouvelle plante découverte au palais impérial !

images

Cette nouvelle plante a été découverte par le Musée National de la Nature et de la Science (国立科学博物館) à Tôkyô (東京). Il s’agit d’une anémone à deux fleurs (ニリンソウ). Etant donné que cette plante a été trouvé dans les jardins du palais impérial (吹上御苑), il a été décidé de lui donner pour nom : « Fukiage-Nirinsô » (フキアゲニリンソウ). Celle-ci serait plus grande que les anémones à deux fleurs ordinaires. Elle mesure 40 à 50 cm de hauteur et sont en ce moment en fleur! D’après un spécial du Musée National de la Nature et de la Science, une plante rare avait été offerte à l’ancienne Maison Impérial (à l’empereur et sa famille). Il a de fortes chances pour que cette plante ait subsisté jusqu’à aujourd’hui. Les jardins du palais impérial sont certainement un bon environnement pour les plantes.


 

Posté le 1 mai 2014 à 11h30

Source : News Web Easy (NHK)

P.S : Pour les personnes qui s'intéressent aux plantes (du Japon), voici un lien utile  : Plantes du Japon

Posté par San chan à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les manbô sont aussi capable de nager vite...

Les manbô sont aussi capable de nager vite

 

20110224_1856661

Connaissez-vous les manbô (マンボウ) ?
Chez nous, on appelle cela un poisson-lune ou encore un môle.

Je ne sais pas si vous en avez déjà vu, dans un aquarium ou ailleurs, mais on voit toujours ce poisson nager très lentement. Seulement à l'aquarium Kaiyûkan (海遊館) à Ôsaka (大阪), on a fait faire une vidéo pour montrer aux gens que ces poissons sont aussi capable de nager très vite. Depuis le 25 avril, on peut voir une petite vidéo à côté du bassin de ce poisson. Quand on leur donne à manger, ils nagent très vite et sont aussi capable de changer de direction d'un coup!

Un homme qui était venu de Nagoya (名古屋) avec ses enfants a dit qu'il était surpris de voir à quel point les manbô nageaient vite.

Une personne qui travaille à l’aquarium d’Ôsaka, en voyant les différents aspects de ce poisson se dit qu’il serait bien de porter un peu plus d’intérêt à ce qui se trouve dans la mer.

Jusqu’à fin octobre il est donc possible de voir ces démonstrations. Si vous êtes au Japon, profitez-en !


 

Posté le 30 avril 2014 à 16h.

Source :  News Web Easy (NHK)

Posté par San chan à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2013

Les étés de ma grand-mère

~ Les étés de ma grand-mère ~



Ma petite fille Kyôko étant allongée dans le salon, je ne peux pas faire le ménage.
« Hé, les enfants doivent jouer dehors » ais-je dis d’une voix forte.
Kyôko leva la tête de son "Science et vie junior" et répondit tout en baisant la température à l’aide de la télécommande.
« On ne peut pas sortir par une chaleur pareille ! Contrairement aux gens d’autrefois qui ont grandit sans air conditionné, les enfants de nos jours sont sensibles. »

Kyôko sensible ? Je m’étonne toujours des propos de ma petite fille. Cela dit, je trouve que les étés d’autrefois étaient mieux qu’aujourd’hui. Les maisons étaient construites en bois et l’air circulait aisément. Les villes étaient également plus fraiches. Sur les chemins de terre ombragés, au mois d’août  soufflait un vent agréable.

Il n’y avait pas d’air conditionné mais autrefois on avait les moyens d’oublier la chaleur. Par exemple, on racontait aux enfants des histoires effrayantes. Ma mère était très douée pour cela. Chaque année, elle nous racontait des histoires des histoires de fantôme d’amis mort qui venaient nous voir et de boule de feu qui pénétrait dans notre chambre depuis le cimetière de derrière.

Quelque soit la chaleur, j’avais froid dans le dos et je ne pouvais pas m’endormir. Je n’ai jamais vu ni boule de feu, ni fantôme cependant il m’est aussi arrivé de raconter de telles histoires à mes petits enfants.

« Dit grand-mère ? Tu nous as bien dit que les boules de feu étaient les os des morts qui brûlaient ? En réalité, c’est différent de ce qui est écrit ici. » Kyôko ouvrit son magazine et commença à lire.

« L’explication selon laquelle les os brûlent est une superstition. Les boules de feu sont comme la foudre ou l’électricité statique. Il s’agit de l’électricité qui se trouve dans l’air. Dit grand-mère,  tôt ou tard il faudrait que tu mettes à jour ta version d’histoire de boules de feu que tu aimes tant »

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Les profeseurs & les L2 de l'INALCO.

brush

おばあちゃんの夏

居間に孫の京子がねそべっていて掃除ができない。ほら、子供は外の遊びに行きなさい、と私は大声を出した。京子は『ジュニア・サイエンス・ジャーナル』から顔上げて、リモコンで室温を下げながら答えた。「こんな暑い日に出ることはできませんよ。エアコンのない頃に大きくなった昔の人とちがって、今の子供はデリケートなんだから。」

京子がデリケート ?孫の言葉にはいつもおどろく。それにしても、昔の夏は今よりはよかったと思う。家は木でできていて、よく風か通った。町の今より涼しかった。木々が影を落とす土の道は八月でもいい風が吹いていた。

エアコンはなかったが、昔は夏さをわすれる知恵があった。たとえば、子供達には夜怖い話をした。私の母は怖い話が上手で、死んだ友達の幽霊が会いに来た話や、火の玉が裏の墓地から部屋に入ってきた話を毎年してくれた。そんな夜はどんなに暑くても、背中が寒くなって、眠ることができなかった。私は火の玉も幽霊も見たことはないが、孫を集めて同じ話をしたことがある。

「ねえ、おばあちゃん。火の玉は死んだ人の骨がもえていると言ったでしょう。本当はちがうとここに書いてある。」

京子が雑誌のページを広げて読み始めた。

「骨がもえているという説は迷信です。火の玉は雷や静電気と同じで、空気のなかの電気だということが分かりました。ねえ、おばあちゃんが好きな火の玉の話もそのうちバージョンアップしてくださいね。」

Posté par San chan à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 mai 2013

Momotarô

~ Momotarô ~

Il était une fois, un grand-père et une grand-mère. Comme ils n’avaient pas d’enfants, tous deux se sentaient seuls et vivaient dans la tristesse. Un jour, le grand-père alla à la montagne (chercher du bois) et la grand-mère à la rivière pour laver le linge.

Alors que la grand-mère lavait le linge à la rivière, de l’amont est arrivé en flottant, une énorme pêche. La grand-mère ramassa la pêche et rentra à la maison.

Après que le grand-père soit rentré en fin de journée et au moment où la grand-mère s’apprêtait à couper la pêche, celle-ci se fendit en deux et un garçon d’une taille impressionnante en sorti. Le grand-père et la grand-mère étaient très heureux et nommèrent l’enfant : Momotarô. Ils l’élevèrent comme quelqu’un d’important. Momotarô grandit petit à petit et  devint très fort.

Justement, à ce moment, de l’île aux démons arrivait  de temps en temps des démons. Ils tuaient des gens et volaient des choses. Les gens, qu’ils soient riches ou pauvres, qu’il s’agisse d’adultes ou d’enfants tous en pâtissait.

C’est pour cette raison que Momotarô décida d’aller à la conquête de l’île aux démons. Il en parla au grand-père et à la grand-mère qui furent tout deux très heureux. La grand-mère prépara des boulettes de millets pour Momotarô.

Momotarô se prépara aussitôt. Après quelques pas, un chien arriva vers lui.

Le chien : « Momotarô, Momotarô, où allez-vous ? »

Momotarô : « Je vais conquérir l’île aux démons »

Le chien : « Qu’avez-vous d’accroché à votre ceinture ? »

Momotarô : « Les meilleures boulettes de millets de tout le Japon. »

Le chien : Donnez-moi en une et je vous accompagnerai. »

Momotarô : Très bien, prends en une et vient. »

Momotarô et le chien avancèrent quelques pas, puis, un singe et un faisan virent à leur rencontre. Ils reçurent tous deux une délicieuse boulette de millet et devinrent les vassaux de Momotarô.

Les démons, en voyant Momotarô arriver  on dit : « C’est Momotarô là-bas, ça ne fait aucun doute, il est très fort c’est inquiétant. » Puis, ils ont fermé le portail en fer. Ensuite, un grand nombre se rassemblèrent et protégèrent toutes les issues.

Comme Momotarô ne pouvait pas entrer à l’intérieur, il ne savait pas quoi faire. A ce moment-là, le faisan plongea et ouvrit le portail de l’intérieur. C’est ainsi que Momotarô et ses vassaux entrèrent.

Alors que les démons étaient frappés de stupeur, le faisan leur donnait des coups de bec, le singe les griffait et le chien les mordait de tous les côtés. Momotarô dégaina son sabre et se dirigea vers les grands démons.

Les démons se battaient de toutes leurs forces mais il n’avait aucune chance. C’est pour cette raison qu’ils finirent par se rendre. Ils apportèrent leurs plus précieux trésors et supplièrent Momotarô de les pardonner. Ensuite, comme ils s’excusèrent et promirent de ne plus jamais faire de mauvaises choses, Momotarô eu la gentillesse de leur pardonner.

Le grand-père et la grand-mère se faisaient beaucoup de soucis pour Momotarô pendant son absence mais il est revenu, saint et sauf avec une charrette remplie de précieux cadeaux et tous deux furent rassurés.

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

brush

もも太郎

 

むかしむかし、ある所のおじいさんとおばあさんがありました。子供がないので二人でさびしくくらしていました。ある日、おじいさんは山へしばかりに、おばあさんは川へせんたくに行きました。

おばあさんが川でせんたくをしていますと、川上から大きなももが流れて来ました。おばあさんはそのももをひろって家へ帰りました。

おじいさんが夕方うちへ帰ってから、おばあさんがももを切ろうとしますと、ももが二つにわれて、中から大きな男の子が生まれました。

おじいさんとおばあさんはたいそうよろこんで、その子にもも太郎という名をつけて大事にそだてました。もも太郎はだんだん大きくて、たいそう強くなりました。

ちょうどそのころ、おにが島から時々おにが来て、人をころしたり、物をねすんだりして、人々は、金持ちもびんぼう人も大人も子供もみんな困っていました。

そこで、もも太郎はおにをせいぱつしようと思って、おじいさんとおばあさんに話しますと、二つはたいそうよろこんで、おばあさんきびだんごをこしらえてやりました。

もも太郎がさっそくしたくをして、少し行くと、犬が来て、

犬「もも太郎さん、もも太郎さん、あなたはどこへおいでになりますか。」

もも太郎「おにが島へせいばつに。」

犬「おこしの物はなんですか。」

もも太郎「日本一のきびだんご。」

犬「一つください、お供をします。」

もも太郎「そんならやるからついておいで。」

もも太郎が犬をつれて少し行くと、さるときじが来ました。そしておいしいだんごをもらって家来になりました。

おにたちはもも太郎が来たのを見ておどろいて、「あれはもも太郎にちがいない。もも太郎は強いから安心できない。」と言って鉄の門をしめてしまいました。そして大ぜいあつまって出口や入り口をまもっています。

もも太郎は門の中へ入ることができないので、困っていますと、きじがとびこんで中から門を開けましたので、もも太郎と家来は門の中へ入りました。

おにたちがびっくりしていますと、きじはつっつきまわり、さるはひっかきまわり、犬はかみつきまわります。もも太郎は刀をぬいて大きいおににむかいました。

おにたちは一生けんめいたたかいましたけれども、とてもかないませんので、とうとうこうさんして、大事なたから物をだして、ゆるしてくださいとねがいました。そして、、もうこれからはけっして悪いことをしないと言ってあやまりましたので、もも太郎はゆるしてやりました。

おじいさんとおばあさんはもも太郎のるすの間、ずいぶん心配しましたけれども、もも太郎がめずらしみやげをどっさり車につんで、ぶじに帰って来たので安心しました。

Posté par San chan à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2013

Nikkô

~ Nikkô ~

 

Grâce à ses paysages magnifiques mais aussi à ses nombreux sanctuaires très beaux, Nikkô est l’un des endroits célèbres dont le Japon peut être fier vis-à-vis de l’étranger. Parmi les éléments que l’on ne peut pas voir à l’étranger, quoi qu’on en dise, il y a le Tôshôgû. Celui-ci est un sanctuaire qui honore le 1er shôgun Tokugawa Ieyasu. Ce sanctuaire a été construit par le 3ème shôgun ; Tokugawa Iemitsu qui a rassemblé les meilleurs artisans du Japon et qui engagea de grosses dépenses. Que l’on regarde les piliers, les sculptures ou les peintures, tout est d’une beauté surprenante.

Nikkô est un endroit magnifique à tel point qu’il y a une maxime disant : «N’emploie pas le terme « Magnifique » tant que tu n’as pas vu Nikkô ». Absolument toutes les personnes qui sont allées se recueillir au Tôshôgû visitent le temple « Zenji ».

Si en longeant la rivière qui s’écoule le long du Tôshôgû, on suit le chemin qui monte pendant environ 4km, on tombe sur les Chutes de Kegon. Aux Chutes de Kegon dont la hauteur n’atteint pas moins de 100 mètres, le spectacle de l’eau qui s’écoule dans un bruit de tonnerre est d’une beauté à couper le souffle. A partir de là, si on monte un peu sur le chemin, on débouche sur le lac de Chûgenji. Celui-ci est un lac très grand, d’une circonférence n’atteignant pas moins de 25km et où le paysage y est magnifique. L’aspect des petits voiliers qui voguent sur le lac, leurs voiles blanches déployées, ces maisons de style occidental rouge, blanche et d’autres couleurs éparpillées dans la verdure donne l’impression d’un paysage peint. Juste à côté du lac se dresse le mont Nantai.  Celui-ci est si beau qu’on lui donne le nom de Mont Fuji de Nikkô.

Quand survient l’automne, toute la montagne se couvre de feuilles d’érable rougies. La vue de ces feuilles se reflétant dans le lac est magnifique. Au Japon, les paysages de qualité de manquent pas, mais quand il s’agit de réunir les chefs d’œuvres de l’Homme et de la Nature, Nikkô n’a pas d’égal. Pour cette raison, les visiteurs affluents. Parmi les étrangers qui visite le Japon, rares sont ceux qui ne viennent pas ici.

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

brush

日光

 

日光はけしきがよい上に、いろいろりっぱなお宮がたくさんあるので、日本が外国にむかってしまんすることのできる名所の一つになっています。そのうち、よその国に見ることのできないものは、なんといっても東照宮です。

東照宮は徳川のさいしょのしょうぐんの徳川家康をまつったお宮です。これは三代しょうぐんご徳川家光が日本じゅうの名人をあつめ、たくさんのお金をかけてこしらえたお宮で、一本のはしら、一つのほり物、一まいのえ、どれを見てもおどろくほどよくできています。「日光を見ないうちはけっこうと言うな。」というたとえがあるくらい、日光はけっこうな所です。

東照宮に参詣した人は、だれでもかならず中善寺へ行きます。東照宮の前を流れる大谷川にそってさか道を四キロかばり行くと、そこに名高いけごんのたきがあります。けごんのたきは高さが百メートルもあって、たくさんの水がかみなりのような音を立てながらおちて来るありさまは、なんとも言えないすばらしながめです。

ここからまた少しさか道を上がって行くと、名高い中禅寺湖に出ます。中禅寺湖はまわりが二十五キロもある大きなみずうみで、たいへんけしきがよく真っ白なほをはったヨットが走って行ったり、赤や白やいろいろにぬった洋館が緑の木の間にちらついたりするさまはまるでえにかいたようです。

みずうみのすぐそばに男体山がそびえています。男体山はたいへんかっこうがよいので、日光ふじという名がついています。秋になると、山じゅうがすっかりもみじになります。真っ赤なもみじがみずうみにうつったながめは本当にみごとです。

日本にはけしきのよい所が少なくないが、人工の美としぜんの美とを合わせたものは、日光におよぶものはありません。それゆえ、一年じゅうあそびにくるものが多く、日本に来る外国人で、ここに来ないものはめったにありません。

Posté par San chan à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2013

Le faucon habile dissimule ses griffes

~ Le faucon habile dissimule ses griffes. ~

Ce que l’on appelle « Un faucon habile » est un faucon qui est très doué pour la chasse. Un Faucon qui est doué pour attraper ses proies cache habituellement ses griffes acérées et ne les sort qu’au moment de fondre sur sa proie.

Ce proverbe signifie qu’à la manière du faucon, les gens qui sont forts et doués, en général le cache. Ils n’en font pas étalage et n’en tire aucune fierté. Moins les gens sont fort et plus ils se vantent et se donnent des grands airs.

Ex : Pendant le cours de travaux pratique qui a suivit la visite de l’usine, tandis que tout le monde traçait les plans de l’intérieur du bâtiment qui avait été vu le matin, Okada, le nouveau a surpassé les autres. Quand on l’a interrogé pour savoir, on a appris qu’apparemment  quand il était dans son ancien lycée, lors d’un concours de dessin organisé par la mairie, il lui est arrivé de remporter la médaille d’or. L’enseignant a dit : « Un faucon habile cache ses griffes hein ? » c’est dans ce genre de situation qu’on utilise ce proverbe.

Parmi les proverbes dont le sens est proche, il y a : « Le chat qui attrape les souris cache ses griffes » et « Le chat habile cache ses griffes » par exemple.

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

brush

能ある鷹はつめをかくす

「能ある鷹」というのは、えものをとる能力にすぐれている、鷹のことですよ。えものをとるのが上手鷹は、ふだんは、するどいつめをかくして、いざ、えものにおそいかかるというときだけ、つめを出します。それと同じで、本当に実力や才能のある人は、ふだんはそれをかくしていて、見せびらかしたり、じまんしたりないものだ、という意味のことわざです。たいした力のない人ほど、しまんしたり、いばったりします。

〈工場見学の後の図工の時間に、みんなで、今日見た工場の中の絵を書いたり、転校生の岡田くんが、とびねけて上手でした。よくきいてみると、前の学校のとき、市内の絵のコンクールで金賞をもらったことがあるんだそうです。「能ある鷹はつめをかくす、だね」と、先生がいいました。〉というようにつかいます。にた意味のことわざに、「ねずみとあるねこはつめをかくす」「能あるねこはつめをかくす」というのがあります。

Posté par San chan à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

D'une gourde, une monture

~ D’une gourde, une monture. ~

Ceci est une forge abrégée de l’expression « D’une gourde sort une monture »

La « gourde » dont i est question est le fruit de la calebasse dont on a enlevé les pépins, que l’on a évidé puis fait sécher afin d’en faire un récipient à alcool. La « Monture » dont on parle là est en fait un cheval.

Ex : On dit que l’équipe de foot que nous avons affrontés aujourd’hui était la meilleure de toute la ville, et pourtant, nous sommes sortis vainqueurs ! Le matin au moment de quitter la maison, j’ai plaisanté en disant : « Vous allez voir on va gagner ! » et c’est réellement arrivé. Voici le sens de l’expression « D’une gourde sort un cheval »

Je ne suis pas doué pour peindre mais comme le thème était : « La couleur du cœur » j’ai appliqué tant bien que mal et un peu grossièrement de la peinture sur la toile. Après cela, cette peinture à remporté le 1er prix du concours artistique de l’école. C’est un peu comme un cheval qui sort d’une gourde. Je n’arrive pas à y croire.

Comme l’illustre ces deux exemples, le proverbe « D’une gourde, une monture » sert à exprimer quelque chose qu’on avait dit en plaisantant qui arrive réellement ou que l’impossible se produit.

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

 

brush

ひょうたんから駒

これは「ひょうたんから駒が出る」を省略していったものです。

「ひょうたん」は、ウリ科のしょくぶつの実で、種をとって、なかをからっぽにして、かわかして、おさけなど入れ物にします。「駒」は、馬のことです。では、ひょうたんから馬が出るとは、いったいどういうことでしょう。

〈今日のサッカーの試合の、あいてチームは、市内でも一番つよいといわれているところでした。ところが、ぼくたちが勝ってしまったのです。朝、家を出るとき、「勝ってくるからね」とふざけていったことが、本当になってしまいました。ひょうたんから駒とは、このことです。〉

〈絵はにがてだけと、「心の中の色」という題がでたので、てきとうにえのぐをペタペタぬりつけておきました。そしたら、その絵が、構内作品コンクールで一位になってしまいました。ひょうたんから駒がでたようで、まだ信じられません。〉

このふたつの例からわかるように、「ひょうたんから駒」はじょうだんでいったことが本当になったり、ありえないことがおきしてまう、たとえばです。ようたんのせまい口から、大きな馬が出てくるなんて、とうかんがえてもありえないことです。それくらい思いがけないことを、たとえています。

Posté par San chan à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2013

L'assoupissement

~ L'assoupissement ~

 

Récemment, dans le quartier d’Aoyama à Tôkyô, il y a eu une exposition des plus étranges. Le thème de celle-ci est « L’assoupissement des Japonais » et c’est un Français qui a prit les photos.

Le photographe est venu au Japon en 1985. Dès son arrivée, il a vu des Japonais qui s’endormaient assis dans le train. A ce moment-là, il s’est dit : « Mais pourquoi est-ce qu’ils dorment dans un endroit pareil ? » Dans les trains en France, on ne voit pas des choses telles que des gens qui dorment. Comme c’était inhabituel, il a prit une photo. Ensuite, pendant 6 ans, en prenant des photos des « Japonais en train de dormir », il n’a pas arrêté de s’imaginer toutes sortes de raisons à cela. S’ils s’endorment même dans un intervalle de temps court, ne serait-ce pas parce qu’ils sont fatigués ? Certainement parce qu’ils travaillent longtemps. De plus, ils doivent habiter loin de leur travail. Ils dorment bien mais, ne se font-il pas voler leur argent ? Je pense que les annonces dans les trains sont bruyantes, mais pour ces personnes, c’est nécessaire. Les Japonais ont des capacités incroyables. Arriver à s’endormir sur des intervalles de temps si court…

Grâce au phénomène de « L’assoupissement » on arrive petit à petit à saisir divers aspects de la société japonaise.

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

 

brush

最近、東京・青山でちょっとかわった写真てんが開かれました。テーマは「日本人のいねむり」で、フランスの人がとりました。

この人は1985年に日本に来ましたが、来てすぐ電車の中で日本人がいすに座って眠っているのを見ました。そのとき、「どうしてこんな所で眠っている人など見られません。めずらしいので、カメラのシャッターを切りました。そして、6年間「日本人のいねむり」の写真をとりながら、その理由をいろいろ考えてきました。「短い時間でも眠ってしまうのはつかれているからだろうか。きっと長い時間働いているのだろう。そして家もきっと遠いのだろう。よく寝ているけれど、お金をぬすまれないのだろうか。電車の中のアナウンスはうるさいと思っていたけどう、あの人達にはひつようなんだ。でも、日本人にはすごいさいのうがあるんだなあ。短い時間でも眠れるなんて。」

「いねぬり」からは日本社会のことがいろいろわかってくるようです。

 

Posté par San chan à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2013

S’il y a des Dieux qui jettent, il y en a qui ramassent

~ S’il y a des Dieux qui jettent, il y en a qui ramassent. ~

 

 

Ici, ce que l’on nomme « Dieux » ce sont des êtres humains.

Pour une raison que j’ignore, un ami avec qui je m’entendais bien ne m’adresse plus la parole depuis une longue semaine. Sur le trajet de l’école je suis toujours tout seul et je me sens complètement délaissé. Je suis tellement triste ! Puis un beau jour, un autre ami m’a gentiment proposé : « Allons à l’école ensemble ! ».

C’est dans ce genre de situation qu’on dit « S’il y a des personnes qui vous jettent, il y en a d’autres qui vous ramassent » Le monde est vaste, on y trouve toutes sortes de personnes. Même si ça tourne mal avec une personne, il arrive que l’on puisse bien s’entendre avec d’autres personnes. Il y a certes, des gens qui vous abandonnent froidement mais d’un autre côté, il y a en a d’autres qui vous viennent en aide chaleureusement. Si certains sont méchants avec vous, d’autres seront bienveillants.

Autrement dit, ce proverbe nous dit qu’il faut garder le moral et ne pas se tracasser pour des petites choses sans importance. Si on est toujours souriant et plein d’entrain, peut-être qu’on trouvera des occasions de se réconcilier avec des amis avec qui on s’était fâchés.

 

Traduit en cours de Lecture et Traduction par : Monsieur Ackerer & les L1 de l'INALCO.

 

brush

 

~ 捨てる神あれば拾うあり ~

ここでいう「神」は、「人」のことです。

どうしてなのか、なかのよかった友達が、もう一週間もくちをきいてくれません。学校のいきかえりも、一人ぼっち。すっかり見すてられたような気分で、かなしくてたまりません。するとある日、べつの友達が、「いっしょに学校に行こう」とさそってくれました。

こういうとき,「捨てる神あれば拾う神あり」といいます。

世のなかは広くて、いろいろな人がいます。一人の人とうまくいかなくなっても、べつのだれかとなかよくなれることもあるのです。自分をつめたく見すてるひといるだけど、また、あたたかくたすけてくれる人もいます。いじわるされることもあるだけど、親切にされることもあります。

だから、少しのことでくよくよ心配しないで、元気にやっていこうと、このことわざはいっています。元気にあかるくしていれば、うまくいかなくなった友達と、なかなおりするチャンスも、見つかるかもしれません。

Posté par San chan à 21:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]